Besoins humains

La réalisation d’un tel projet passe par l’expertise d’acteurs de différents domaines distincts :

  • Informaticiens et développeurs comprenant la philosophie du “libre” et habitués au dépôt sous licence libre afin de développer les outils nécessaires au fonctionnement de la char
  • Avocats et juristes pour assurer la “traduction” de la charte en un langage juridique utilisable en justice. Idéalement ayant un attrait pour ce type de projet et ayant une connaissance de la philosophie du “libre” qui entoure les licences libres.
  • Comptables : afin d’assurer une vue financière compatible avec la législation comptable actuelle.
  • Spécialistes des tiers-lieux pour permettre la création d’une charte basée sur leurs expériences et constatations et proposer des outils devant être réalisés pour permettre le fonctionnement de cette charte.
  • Membres de tiers-lieux, pour les mêmes raisons.

En plus de ces différents profils, il faut également classer les besoins humains en plusieurs catégories :

  • Collaborateurs : qui auront un accès complet à tous les comptes (gmail, administration site, paypal) et devront investir du temps dans l’administration du projet et son suivi.
  • Coopérateurs : à qui il sera demandé de réaliser des tâches correspondant à leurs compétences et au temps qu’ils sont en mesure de fournir à cette tâche.

A tout moment un collaborateur peut décider de devenir simple coopérateur (par manque de temps, d’intérêt, …) ou l’inverse.

Personnes approchées dans le cadre de la réalisation de ce projet :

  • Initiateur du projet : Marc Vanlindt
  • Spécialistes tiers-lieux : 8 personne physiques
  • Avocats et juristes :  1 personne physique, 1 personne morale
  • Comptables : 1 personne physique.
  • Informaticien et développeurs : 4 personnes physiques, 2 personnes morales
  • Membres de tiers-lieux 0

Toutes personnes on confondues, le projet est actuellement suivi par :

  • Collaborateur(s) : 1
  • Coopérateur(s) : 12

Les noms des collaborateurs et coopérateurs seront données une fois autorisation de celles-ci.

Les besoins principaux actuels sont  :

  • Faire passer le nombre de collaborateurs de 1 à 2 ou 3.
  • Obtenir un retour d’expérience afin de définir des points de charte.
  • Commencer le dévellopement des outils informatiques (prise de décision) et réflexions autour de ce qui sera demandé à cet outil (analyse de fréquence de vote, repérage des besoins de forkage si décision systématiquement négative, etc.)