Présentation

Bienvenue sur la page du projet AXOLOTL.

Le but de ce projet est de fournir à tout tiers-lieu déjà existant ou en devenir une base de connaissance et des outils spécialement créés pour assurer la gouvernance saine de ce type de projet communautaire.

Dans le cadre de ce projet, le tiers lieu se définit, entres autres, par la philosophie qui les entoure :  la philosophie du “libre” telle que développée profondément dans le monde informatique à travers les licences libres.

Tous les tiers-lieux n’étant pas à orientation informatique, il est normal que le néophyte en informatique ne comprenne pas toujours les notions auxquelles certains spécialistes des tiers-lieux font appels.

Enfin, le tiers-lieu étant encore une notion ayant plusieurs définitions, notre but n’est pas de définir ce qu’est un tiers-lieu mais d’apporter une garantie que certains préceptes seront bien respectés.

Il faut donc définir des outils basiques mais efficaces pouvant être utilisés facilement par tous les types de tiers-lieux tout en permettant de documenter une base de données, libre également.

L’ensemble de ce projet est déposé sous licence libre et vu comme un projet open-source.

La licence choisie pour protéger toutes les parties du projet est la licence CC-BY-SA dans un premier temps.

Toute personne désirant y contribuer est donc la bienvenue et n’a qu’à s’inscrire pour prendre part aux discussions et apporter sa pierre à l’édifice.

Définition des besoins

  • Expliquer au néophyte la notion de “libre” tel que développé au travers des licences libres en informatique.
  • Créer une charte de gouvernance pouvant s’appliquer naturellement à tout type de tiers-lieu à partir du moment où son noyau humain est sain.
  • Créer des outils facilitant le processus de création du tiers-lieu
  • Créer des outils permettant cette gouvernance

D’autres besoins se rajouteront naturellement à cette liste.

Philosophie du « libre »

Une explication de ce que sont les licences libres est en cours d’écriture.

 

De par les discussions avec différentes personnes, aussi bien proches de ce milieu que complètement extérieures, une nouvelle version va être réalisée.

Cette nouvelle version insistera sur la complexité actuelle des licences libres à couvrir tous les cas de figures légaux et fera le parallèle entre une licence libre et une charte de gouvernance, prenant en exemple la charte des fablabs qui, par manque de complexité est interprétée de beaucoup de manières différentes.

Charte de gouvernance

Tout comme la majorité des sociétés, petites ou grosses, font appel à une charte de gouvernance parfois extrêmement complexe en plus des statuts, il est nécessaire de créer une charte de gouvernance pour le secteur associatif et, particulièrement, pour le secteur communautaire dans lequel rentrent les tiers-lieux pour assurer la sanité du noyau humain et, donc, de ce qui en aura découlé.

L’idée est donc de créer cette charte de gouvernance comme une extension aux statuts en suivant la philosophie du libre qui a vu se créer les licences libres comme extension au droit d’auteur.

Les chartes actuelles étant souvent trop « simplistes », elles sont ouvertes à beaucoup d’interprétations, par exemple, la charte des FabLab ( http://www.labfab.fr/charte-fablab/ )

Ces chartes se basent souvent sur le bon sens et sont parfaitement compréhensibles mais n’ont aucun poids en justice.

C’est le cas également pour les licences libres où, par exemple, un texte similaire à une charte telle que celles de fablabs ( https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/fr/ ) est en réalité un simple résumé d’un texte légal beaucoup plus complexe (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/fr/legalcode)

Une “pré-charte” est en cours d’écriture, c’est la “CHArte Naturelle pour TIers-LIeux”, en abrégé : la CHANTILI.

Outils d’aide à la gouvernance

Toute communauté est confrontée à des problèmes qui doivent être identifiés et pour lesquels il faut apporter des solutions.

Partant du fait qu’à l’heure actuelle la majorité des gens ayant les connaissances suffisantes pour savoir ce qu’est un tiers-lieu et ayant la volonté d’en créer un ont également un ordinateur, un smartphone et les notions pour les utiliser basiquement, ces outils seront pour la plupart informatisés.

Il faut donc également que ces outils soient le plus basiques possibles pour ne pas rentrer dans une complexité que le néophyte ne saura appréhender.

Ils ne devront faire qu’une seule chose mais le faire de la manière la plus intuitive possible.

Les outils en cours de réflexions sont : 

  • Outil permettant la prise de décision
  • Outil permettant la documentalisation décentralisée ET centralisée
  • Outil d’analyse afin de déceler atteintes à la charte et nécessité de forkage.
  • Outil de création de tiers-lieu 1 : générateur de statuts pour association.
  • Outil de création de tiers-lieu 2 : outil nodal permettant de simuler le fonctionnement du tiers-lieu.

L’ensemble des outils est actuellement pensé pour être réalisé en PHP/JS/SQL pouvant aussi bien être installé sur un serveur distant que local.

Il est également pensé à la création d’un mini-ordinateur de type Raspberry Pi comprenant tous les outils et pouvant être fourni à tout tiers-lieux en faisant la demande.

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.